11/05/2012

Les différents types d’entretien d’embauche

Publié par Said Kaoui
Réactions : 

Les différents types d’entretien d’embauche

L’entretien en face-à-face

¨      Le premier entretien sert à faire connaissance et élimine des candidats.
¨      Le second sert à confirmer l’intérêt de la candidature et décider de l’embauche.
¨      Vous pouvez rencontrez différents responsable à l’occasion d’entretiens successifs.
¨      Il est indispensable pour vous d’identifier la fonction de chaque interlocuteur et le but qu’il poursuit (par exemple : le responsable du personnel puis le chef de service).

L’entretien face à un jury

¨      Vous êtes seul face à trois ou quatre personnes.
¨      Les différentes personnes échangent leurs appréciations sur vous en fin d’entretien.
¨      Dans ce type d’entretien, répondez au fur et à mesure à chaque personne qui vous pose une question.

L’entretien collectif

¨      Le recruteur peut rassembler plusieurs candidats à un même poste. Ils ont un sujet à débattre. Il va tenter de découvrir la personnalité de chacun.
¨      Ce type d’entretien est toujours suivi, pour ceux qui ont réussi cette étape, d’un entretien en tête-à-tête ou face-à-face à un jury, voire des tests.

En conclusion

¨      Des tests et/ou évaluations peuvent avoir lieu après chacun de ces différents types d’entretien.
¨      Le résultat d’un entretien se joue en partie pendant la préparation : n’hésitez pas à vous renseigner sur le poste et l’entreprise.
¨      Préparez vos arguments.

A ne pas faire

Ce que vous ne devez pas faire en entretien

¨       N’arrivez pas plus de 5 minutes en avance.
¨       N’arrivez pas avec une minute de retard.
¨       Ne vous asseyez pas au bord extrême de votre chaise.
¨       Ne serrez pas nerveusement vos mains.
¨       Ne fumez pas, même si on vous offre une cigarette.
¨       Ne regardez pas votre montre.
¨       Ne dites pas que c’est le seul entretien que vous avez pu obtenir.
¨       N’essayer pas de lire un document sur le bureau du recruteur.
¨       Ne dites pas de mal de votre employeur actuel ou passé.
¨       Ne vous lancez pas sur une discussion d’ordre politique.
¨       Ne vous présentez pas comme quelqu’un qui réussit des tests dans tous les domaines.
¨       Ne vous présentez pas comme quelqu’un qui doute trop de lui et ne veut jamais se mettre en avant.
¨       Ne dites pas que vous n’avez pas besoin de travailler pour vivre.
¨       Ne dites que vous êtes prêt de travailler pour très peu.
¨       Ne vous laissez pas entraîner à donner des informations confidentielles concernant votre ou vos employeurs passés.
¨       Ne vous étendez pas trop longtemps sur des points personnels.
¨       Ne répondez pas uniquement par monosyllabes.
¨       Ne bluffez pas.
¨       Ne menez pas un interrogatoire en règle.
¨       Evitez les questions indiscrètes (sur l’entreprise, le recruteur).
¨       Ne vous « incrustez » pas.

Rappel : n’ai-je pas oublié les différents documents dont j’ai besoin (curriculum vitae, références, cartes de visite, agenda…) ?

Les questions les plus fréquemment
posées en entretien

Sur le passé
            • Quelle est votre formation ?
            • Quel est votre niveau d’études ?
            • Dans quelles matières étiez-vous le meilleur ? pourquoi ?
            • Avez-vous gagné de l’argent pendant vos études ? comment ?
            • Avez-vous participé à des activités extrascolaires ? lesquelles ?
            • Pensez-vous avoir fait les études dont vous vous sentez le plus capable ?
            • Si vous deviez recommencer les études, referiez-vous les mêmes ou que feriez-vous ?
            • Avez-vous suivi des stages de formation ?
            • Quels métiers ont exercé vos parents ?
            • Comment passiez vous vos vacances ?
            • Que faisiez-vous à la maison étant enfant ?

Sur le présent
            • Etes vous libre immédiatement ?
            • Acceptez-vous de vous déplacer fréquemment ?
            • Acceptez-vous de déménager pour ce poste ?
            • Quelle est votre situation de famille ?
            • Que font votre conjoint et vos enfants ?
            • Quel âge avez-vous ?
            • Quel est votre statut militaire ?
            • Depuis combien de temps recherchez-vous du travail ?
            • Avez-vous contacté d’autres entreprises ?
            • Avez-vous d’autres propositions ?
            • Comment avez-vous organisé votre recherche d’emploi ?
            • Avez-vous parlé à votre conjoint de votre candidature ? qu’en pense-t-il ?
            • Avez-vous des projets pour vos enfants ? lesquels ?
            • Combien désirez-vous gagner ?
            • Quel était votre précédent salaire ?

Sur le futur
            • Quel est votre objectif professionnel ?
            • Où vous voyez-vous dans cinq ans ?
            • Que voulez-vous devenir dans notre entreprise ?
            • Quels sont vos objectifs à court, moyen, long terme ?
            • Combien espérez-vous gagner à 30, 40, 50 ans ?
            • Quel est votre plan de carrière ?



Sur l’entreprise
            • Pourquoi voulez-vous travailler dans notre entreprise ?
            • Que savez-vous de notre entreprise ?
            • Pourquoi souhaitez-vous travailler dans une grande (ou une petite) entreprise ?
            • Qu’est ce que vous pensez pouvoir nous apporter ?
            • Pourquoi et comment pensez-vous participer au développement de notre société ?

Sur le poste
            • Qu’est ce qui vous attire dans cet emploi ?
            • Pourquoi pensez-vous vous plaire dans ce genre d’emploi ?
            • Comment imaginez-vous le poste que nous proposons ?
            • Quels peuvent être les désavantages de ce poste ?
            • Pourquoi avez-vous répondu à notre annonce ?
            • Etes vous fait pour ce poste ?
            • Si vous étiez totalement libre de choisir votre emploi, quel est celui que vous souhaiteriez occuper dans notre société ?

Sur l’expérience
            • Qu’avez-vous principalement apporter à votre précédente entreprise ?
            • Quelles fonctions avez-vous occupées ?
            • Parmi tout ce que vous avez fait, qu’avez-vous le mieux réussi ?
            • Qu’avez-vous le plus aimé ? pourquoi ?
            • Parlez-moi de votre expérience professionnelle

            • Parlez-moi de vos anciens employeurs.
            • Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ?

Sur les aptitudes
            • Dans quels domaine vous sentez-vous le plus compétent ?
            • Expliquez-moi pourquoi c’est vous que je devrais choisir ?
            • Quelles sont, parmi vos aptitudes et expériences, celle qui vous font pensez que vous réussirez dans ce poste ?
            • Parlez-vous des langues étrangères ?
            • Avez-vous déjà dirigé une équipe ?

Sur la personnalité
            • Quels sont vos loisirs ?
            • Quel domaine vous attire le plus ?
            • Préférez-vous travailler seul ou en équipe ?
            • Comment vous entendiez vous avec vos camarades d’école ?
            • Comment vous jugez vous ?
            • Quels sont vos qualités et vos défauts ?
            • Parlez-moi de vous !
            • Décrivez-vous !
            • Comment acceptez-vous la hiérarchie ?
            • Aimez-vous les responsabilités ?
            • Quelles ont été vos plus grandes responsabilités ?
            • Quelles expériences ont le plus contribué à la formation de votre personnalité ?
            • Quel est votre style de travail ?
            • Quel type de parton aimeriez-vous avoir ?
            • Aimez-vous les travaux routiniers ?
            • Admettez-vous les gens qui n’ont pas les mêmes intérêts ni la même formations que vous ?
            • Allez-vous vous jusqu’au bout de ce que vous commencez ?
            • Citez-moi une ou deux expériences ou occasions dans lesquelles vous avez fait preuve d’initiative ! (de dynamisme, de persuasion…)

Les objections les plus fréquemment
rencontrées en entretien

            • « Vous êtes au chômage depuis longtemps »
            • « Vous êtes jeunes sans expérience. »
            • « Vous êtes une femme. »
            • « Vous changez de fonction. »
            • « Vous avez eu beaucoup d’employeur. »
            • « Vous n’avez eu qu’un seul employeur. »
            • « Vous venez d’un autre secteur. »
            • « Vous êtes trop spécialisé. »
            • « Vous êtes autodidacte »
            • « Vous revenez de l’étranger »
            • « Vous avez travaillé dans une petite entreprise »
            • « Vous avez été licencie »
            • etc.…

Comment répondre aux objections ?
4 principes

1. Ne cherchez pas à répondre globalement aux objections : faites-les décomposer  pour savoir précisément ce que le recruteur a en tête.
Par exemple : « pouvez-vous m’en dire plus… ? » ou « qu’es-ce qui vous gêne exactement dans le fait de … ? » ou « en quoi cela constitue –t-il un handicap pour ce poste…. ? ».
Vous répondez plus facilement à chacun des éléments qu’il développera dans sa réponse.
2. Cherchez systématiquement les « qualités de vos défauts ». dans beaucoup de situations, vous pouvez trouver du positif aux difficultés que vous rencontrez.
Par exemple : vous êtes jeune et sans expérience.. mais vous avez soif d’apprendre et vous vous adaptez plus facilement que quelqu’un qui a des habitudes….
3. Ne mettez pas vos difficultés en avant : dans bon nombre de cas les handicaps sont plus dans la tête du candidat que dans celle du recruteur. Dans ce cas, c’est souvent l’ attitude du candidat qui suscite les questions du recruteur.
4. Assez souvent, les objections servent au recruteur à tester les réactions du candidat et sa motivation. N’oubliez pas : s’il vous reçoit en entretien, c’est en général que vous avez passé les premiers « barrages » et que votre candidature l’intéresse.
Toutefois, si vous rencontrez systématiquement les mêmes obstacles dans vos entretiens, posez-vous la question : ne faut-il pas chercher dans des secteurs différents où les exigences ne seraient pas les mêmes ?

Les situations « pièges »

Au cours d’un entretien, certaines situations –fortuites ou non- peuvent s’avérer piégeant, vous saurez mieux y faire face si vous vous y êtes préparé.

¨      Mon interlocuteur fait à peine attention à moi
¨      (par exemple, il lit son journal ou il est absorbé dans un dossier).
¨      Le téléphone sonne
¨      (et il me demandera probablement « de quoi parlions-nous ? »).
¨      Il entame une conversation privée au téléphone.
¨      Il me pose 3 questions à la fois.
¨      Le siège qu’il me propose est trop bas.
¨      L’entretien d’embauche a lieu en présence de plusieurs candidats.
¨      L’entretien d’embauche a lieu en présence de plusieurs recruteurs.
¨      Il me tend une cigarette.
¨      Il m’invite à déjeuner.
¨      Il m’interroge longuement sur ma vie privée.
¨      Il me demande mon avis sur la politique ou les syndicats.
¨      Il ne connaît pas très bien les aspects techniques de mon métier.
¨      Il disparaît longuement sans me dire pour quelle raison.
¨      Il me demande d’apporter, le lendemain les preuves de ce que je lui ai dit.
¨      Il me contredit sur un point.
¨      Il prolonge exagérément les silences.
¨      Il me fait comprendre qu’il est extrêmement pressé

Face à chacune de ces situation, quelle sera ma réaction ?


¨      Je m’efforce de regarder régulièrement mon interlocuteur dans les yeux.
¨      Au cas où mon interlocuteur me demanderait « de quoi parlions-nous ? », je capte toujours les derniers mots lorsque l’entretien est coupé (par exemple par un appel téléphonique).
¨      J’avance un siège placé trop loin.
¨      Je recule un siège trop bas.
¨      Même si je suis fumeur, il est préférable de démontrer que je sais « sereinement » m’abstenir.
¨      S’il y a plusieurs recruteurs, je m’adresse tour à tour à chacun d’entre eux (même à ceux qui me ne disent rien). Il se peut en effet que le plus silencieux soit celui qui prendra la décision de me recruter.
¨      S’il y a plusieurs candidats, je laisse chacun d’entre eux s’exprimer, et je ne leur coupe pas la parole pour m’exprimer à mon tour.
¨      Si je postule à un emploi comportant un important aspect technique, j’évite de « jargonner » si mon interlocuteur n’est pas lui-même un technicien.
¨      Quelles que soient les situations, je reste serein et je ne m’étonne de rien. En toutes occasions, je m’efforce de conserver le sourire.
¨      Néanmoins, sachant qu’il s’agit d’un entretien d’embauche, toutes mes réponses demeurent sur un terrain strictement professionnel.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

Copyright © 2011 advertising and marketing tools | Design by Kenga Ads-template