08/05/2012

comment réussir mon 1er entretien d'embauche?

Publié par Said Kaoui
Réactions : 


L'Entretien d'Embauche
L'entretien d'embauche est trop souvent considéré comme une simple étape vers l'emploi, mais c'est en fin de compte la plus importante.
Ne perdez jamais de vue que la lettre et le CV ne vous servent pas à obtenir un emploi, mais à obtenir un entretien !
C'est de cet entretien que l'emploi va ou ne va pas découler !
Pour réaliser un bon entretien, il faut respecter un certain nombre de principes.
Nous allons les décomposer en 3 phases :
  • AVANT
  • PENDANT
  • APRES
AVANT
Il faut préparer cet entretien en vous informant sur plusieurs éléments :
1/ L'entreprise :
Vous pouvez le faire par le biais des revues professionnelles, d'internet, de plaquettes publicitaires, syndicats professionnels, autres offres d'emplois diffusées par la même société, ou par un appel direct (il suffit souvent de poser la question pour avoir une réponse)
2/ Le poste à pourvoir :
Quelles sont les tâches et les compétences requises. Si vous pouvez rencontrer des personnes qui occupent ce type de poste (dans une autre société) faites le.
3/ La personne qui recrute :
Contactez le standard pour avoir son nom, son titre et ses responsabilités.
***********
Le lieu et l'heure du RDV :
Le lieu de l'entretien peut être un bureau à l'entreprise, une salle louée, un hôtel, un bar, un restaurant,une salle Pôle Emploi... Ancune importance si l'offre vous a semblé sérieuse.
Si vous le pouvez, repérez les lieux avant pour trouver facilement le jour du RDV et vous ôter un stress supplémentaire.
Si c'est une ville éloignée, arrivez la veille si c'est possible, sinon demandez à l'entreprise de vous expliquer. Si la convocation est par lettre, contactez la mairie pour que l'on vous explique ou que l'on vous envoie ou faxe un plan. (REMARQUE : n'oubliez pas les taxis, ils sont parfois très utiles !!)
Voici des sites de carte pour vous aidez à vous repérer :
Voici 1 site qui vous aidera pour les horaires et les billets

Si vous pouvez choisir l'heure de votre RDV, arrangez-vous pour connaître la fourchette d'heures et de jours possibles. Si les entretiens se situent sur une journée, évitez le matin et le début d'après-midi. Le matin vous allez servir de repère pour les autres, et en début d'après-midi la digestion rend l'écoute plus difficile. N'oubliez pas de bien faire préciser le temps qui sera nécessaire pour la sélection (une heure, une matinée ou la journée)
Par contre, en second milieu de journée, le jury est souvent plus relaché et il gardera un meilleur souvenir de vous.
Si l'heure du RDV vous parait absurde, ou trop tôt ou trop tard, gardez-vous bien de le faire remarquer, ceci peut être un test pour juger votre disponibilité ! (en général on vous proposera une autre heure par la suite)
Si vous vous êtes renseigné avant sur les moyens de transports, vous pouvez faire décaler l'heure en prétextant un autre rendez-vous.

La Présentation :
Cela peut vous paraitre choquant ou évident, mais la tenue vestimentaire est très importante voir décisive lors de l'entretien... C'est la première chose que l'on voit de vous ! Aussi respectez les critères suivants :
Allure :
  • Cheveux coiffés correctement sans pellicules
  • Barbe rasée
  • Dents et haleine fraîches
  • Mains propres et ongles propres
  • Parfum et maquillage discrets
Vêtements :
  • Classique (tailleur pour les femmes, costume pour les hommes)
  • Rien d'excentrique ou de provocant
  • Peu de bijoux et rien de clinquant
  • Des chaussures cirées et propres
(évidemment si vous postulez sur un emploi en production dans une usine ou dans les métiers du bâtiment, un blouson propre avec pantalon classique et des chaussure de ville sont très adaptés)
Si vous vous dites que tout cela est de la bêtise... N'en croyez rien. C'est au contraire souvent déterminant sur la première idée que l'employeur se fera de vous.
N'oubliez pas une chose, le fait d'être "présentable" ne dit pas pour autant une allure déguisée. Soyez vous même, si vous ne portez jamais de costume (et que le poste ne l'exige pas !) n'en portez pas. Choisissez une tenue qui réponde aux critères ci-dessus mais dans laquelle vous vous sentirez à l'aise...

La veille :
Comme en sport, pour les entretiens c'est l'entrainement qui compte. Alors reprenez vos petit tableaux de la phase de préparation et révisez les points forts de votre candidature. pour vous aider vous pouvez faire le petit test ci-dessous...
  vous permet de vous placer en situation réelle d'embauche. Détectez vos atouts et vos faiblesses sur la base de quinze qualités essentielles du point de vue d'un employeur....


Evitez de rester chez vous à stresser, sortez un peu, pratiquez des activités qui habituellement vous détendent (bien sûr, ne faites pas d'excès !) Essayez de vous décontracter le plus possible.
Le départ :
N'oubliez pas d'emporter les informations que vous avez collectées sur l'entreprise (uniquement celles que tout le monde peut trouver... Evitez des documents trop "confidentiels" (obtenus par connaissance par exemple).
Emportez également les infos clefs sur votre carrière, un book de vos réalisations, et bien sûr de quoi noter.
Evitez les documents trop encombrants et rangez les dans un dossier ou une pochette facile à ouvrir où vous les retrouverez facilement, sans risque de tout faire tomber.
Et bien sûr, n'oubliez pas votre agenda pour reprendre une date éventuelle. (c'est indispensable !)

LA CHECK-LIST A IMPRIMER POUR NE RIEN OUBLIER :

PENDANT
Si pour une raison ou pour une autre vous devez avoir du retard, prévenez... C'EST OBLIGATOIRE !
Cela montre votre politesse et votre savoir-vivre. De plus, avec les portables, c'est de moins en moins excusable.

L'arrivée et l'attente :
Ne vous présentez pas dans l'entreprise plus de 5 à 10 minutes avant l'heure du RDV. Si vous êtes en avance, attendez dans votre voiture en relisant une dernière fois vos notes ou allez boire un verre au café d'en face (pas d'alcool bien sûr !)
Une fois dans l'entreprise, signalez votre présence et indiquez l'heure, la nature de votre rendez-vous ainsi que le nom de votre interlocuteur.
Si l'on vous fait attendre, surveillez-vous. Ne vous avachissez pas dans une chaise, rien ne dit que personne ne vous observe (c'est une méthode de plus en plus fréquente !). Vous pouvez attendre en relisant vos notes ou en feuilletant une revue que vous trouverez sur place ou que vous aurez apportée.
Si l'on vous fait attendre plus que de raison, renseignez-vous avec calme et gentillesse au bout de 15 minutes afin d'avoir une idée. Si cela va jusqu'à la demi-heure, vous pouvez demander un autre rendez-vous. Si cela est une technique pour voir votre résistance au stress, le recruteur arrivera après votre deuxième intervention.

L'entrée :
Quand vous entrez dans le bureau, gardez à l'esprit que sans rien dire vous véhiculez des choses. Pensez aux 20 premières secondes, aux 20 premiers mots et à votre visage (c'est un truc de commercial, mais cela fonctionne bien)
  • Ayez toujours une attitude neutre (démarche, geste, regard) mais SOURIEZ. On trouve toujours plus sympathique quelqu'un qui sourit.
  • Quand vous parlez au recruteur, regardez-le dans les yeux. Il y a rien de plus désagréable que quelqu'un qui ne vous regarde jamais ou par faux-fuyant.
  • Si l'on vous tend la main prenez-la et serrez-la fermement (mais sans excès). Pensez à regarder le recruteur à ce moment-là.
  • Attendez qu'il vous y invite pour vous asseoir. Si il ne vous indique pas de siège et qu'il y en a plusieurs, asseyez-vous dans le plus en face de lui possible (s'il le faut, déplacez une chaise). S'il est debout et que plusieurs endroits sont possibles : bureau, table de réunion, salon privé... demandez-lui où se passe l'entretien.
  • S'il ne vous propose pas de vous asseoir, cela peut-être voulu, ne restez pas debout, mais posez lui (pour la forme) une question du genre : "je m'assoie ici ?" et asseyez-vous.
  • Ne fumez pas, sauf si le recruteur vous propose une de SES cigarettes (maintenant avec les loi sur la cigarette, c'est de plus en plus rare !).
  • Si il y a interruption (téléphone, secrétaire, etc) demandez si vous devez sortir (par simple politesse !) et souvenez-vous toujours de la dernière question ou réponse posée, car il y a fort à parier que l'on vous demandera : "Nous en étions où ?". Et là vous vous devez de pouvoir répondre.
  • Vous pouvez prendre des notes lors de l'entretien, cela pourra vous servir plus tard pour reprendre des éléments ou pour penser à aborder certains sujets sans les oublier. Cela dénotera de votre part une bonne organisation. Demandez toujours avant si vous pouvez le faire, et limitez-vous à des termes clefs et à des phrases courtes. Le recruteur ne doit pas être gêné par votre prise de note.
  • COUPEZ VOTRE PORTABLE.
Le déroulement de l'entretien :
En règle générale il y a 3 phases :
  • L'introduction
  • Le développement
  • La conclusion
L'INTRODUCTION
Faites votre entrée en gardant à l'esprit la règle des "20"
Evitez si possible les phrases bateau le complimentant sur la décoration de son bureau ou le cadre enchanteur de la zone industrielle. Montrez plutôt votre intéret pour l'entretien en demandant rapidement des informations sur le poste ou ce qui lui a fait vous contacter.
Une bonne intro donnera de vous une bonne impression !

LE DEVELOPPEMENT
Lors du déroulement de l'entretien, employez une méthode connue sous le nom de STAR
Situation
Travail
Action
Résultat
Ce n'est pas une méthode que nous avons inventée, mais un procédé employé par plusieurs grandes sociétés pour recruter leurs candidats. Elle consiste pour le recruteur, à analyser la réponse pour chaque question posée au candidat en 4 termes :
  • Décrit-il la situation de départ
  • Décrit-il le travail qu'il a eu à effectuer
  • Décrit-il les actions qu'il a menées
  • Décrit-il les résultats obtenus
Entrainez-vous à décomposer vos réponses en respectant ce processus. Même si le recruteur ne l'utilise pas, vos réponses seront toujours précises, complètes, structurées et votre raisonnement paraîtra sans faille. Vous aurez également moins de questions qui peuvent vous embarrasser.
Prenons un exemple : "Avez-vous déjà eu la responsabilité d'une équipe ?"
Dans ma précédente société, à mon arrivée, le réseau commercial n'était pas structuré en groupes régionaux. Je devais mettre en place cette organisation. J'ai pour cela pris le poste de directeur régional et réorganisé les secteurs. Cela a permis à la société d'augmenter ses profits de x % tout en réduisant les frais de x %.
Si vous décomposez la réponse, vous avez dans l'ordre les 4 éléments. Si vous pouvez ajouter des éléments concrets et chiffrés, faites-le. Cela est toujours un plus et c'est même indispensable dans tous les postes commerciaux ou à responsabilité.
Cette méthode fonctionne également pour les postes de production.
Prenons un exemple : "Maîtrisez-vous tel type de machine"
Dans l'usine x, le patron avait acheté ce type de machine. Je devais faire telle pièce dessus. J'ai donc suivi la formation et pratiqué pendant x temps en équipe et seul par la suite. Je faisais tant de pièces/heure.
Vous verrez que ce type de réponse devient très vite un réflexe et donne du poids à votre réponse. De plus, elle vous permet d'éviter de répondre trop spontanément et ainsi de tomber dans une question-piège du recruteur.
En règle générale, évitez toujours de répondre par oui ou par non. La méthode STAR peut s'appliquer dans 70% des questions. Souvent, vous retrouverez les mêmes questions :
  • Maîtrise de telle ou telle chose
  • Responsabilité exercée
  • Connaissance d'un secteur ou d'un domaine
  • Qualité démontrée dans une situation donnée.
Entraînez-vous à l'avance à construire de telles réponses en vous basant sur votre CV. (ces réponses ne doivent pas éxcéder la taille des exemples donnés; Elles ne seront appréciées qu'à ce prix.)
Vous pouvez également utiliser des expériences extra-professionnelles pour montrer certaines de vos qualités (ne l'oubliez pas !)
Avoir des réponses structurée et bien construites ne suffit malheuresement pas pour réussir un entretien. Il faut également respecter certaines règles :
  • Ne vous présentez jamais comme un surhomme. Vous pouvez parler d'une erreur qui vous a permis de progresser.
  • Ne divulguez de vos anciens employeurs que des chiffres non confidentiels et surtout ne les critiquez jamais (vous ne savez pas ce que recruteur pense d'eux)
  • Voyez vos réussites à leur niveau, ni trop haut ni trop bas.
  • Evitez de répondre à côté d'une question, cela dénote un manque d'écoute.
  • Votre entretien doit être un dialogue, donc veillez à ne pas monopoliser le temps de parole.
  • Contentez-vous de répondre aux questions, et ne dites pas des choses qui pourraient vous nuire par la suite :
    • Par contre je ne connais pas cela
    • J'ai fait ceci, mais je n'ai pas aimé
    • Je ne suis pas très bon dans ce domaine mais je crois que ce n'est pas utile dans votre entreprise
    • etc.
  • Ménagez des pauses dans vos réponses. Cela posera votre discours et permettra éventuellement au recruteur de reprendre la main ou de reformuler la question si votre réponse ne lui convient pas.
  • Ne mentez pas, car vous ne savez pas ce que sait exactement le recruteur sur vous. De plus, si vous vous coupez d'un entretien à un autre et qu'il s'en rend compte, votre prestation s'arrêtera là.
  • Employez peu de termes techniques, ceci pour 2 raisons : si le recruteur n'a que cette fonction dans l'entreprise, rien ne dit qu'il maîtrisera ces termes. Ensuite, si vous ne venez pas du même univers, cela peut prêter à confusion.
  • N'abordez jamais la question du salaire avant la fin de l'entretien... JAMAIS !!
  • Evitez également le sujet des congés, récupération, etc.
LA CONCLUSION
En fin d'entretien, on vous posera la question classique :
"Avez-vous des questions ?"
IL FAUT TOUJOURS EN AVOIR AU MOINS UNE !
Les questions que vous pouvez poser peuvent porter sur l'un des thèmes suivants :
  • Vos responsabilités (humaine, organisationnelle, budgétaire, ...)
  • Votre profil de carrière (promotion, ...)
  • Votre salaire
Sachez évaluer le temps restant au recruteur, afin de ne pas l'assaillir de questions si manifestement son emploi du temps est chargé. ET SURTOUT ne posez jamais une question dont vous avez eu la réponse au cours de l'entretien, c'est éliminatoire !!
Avant de vous lever, il reste une chose très importante à faire :
  • Qui vous donnera une réponse et dans combien de temps ?
Vous devez définir si c'est vous qui recontacterez ou le recruteur, et le délai dans lequel se sera fait.
  • Si l'employeur vous donne une date, notez-là dans votre agenda
  • S'il vous donne une fourchette large, réduisez-là en utilisant la question alternative : "1 semaine... 2 semaine ? S'il ne répond toujours pas, proposez de le recontacter vous-même en début de 2ème semaine et notez-le sur votre agenda.
APRES
Si vous le pouvez, notez tout de suite après vos impressions sur cet entretien. Pour cela prenez une feuille, faite 2 colonnes (une avec un + et une avec un -).
Dans chacune d'elle notez les éléments qui vous semblent bien, perfectibles, les questions qui vous ont géné et les réponses positives.
Faites ceci le plus vite possible après l'entretien, et reprenez cela ensuite à froid pour travailler l'entretien suivant.
Après tout entretien, vous devez faire une relance (comme après le CV et la lettre). Cette relance doit être faite en accord avec ce qui à été négocié à la fin de l'entretien. Si l'on devait vous donner une réponse dans une semaine, ne relancez pas avant.
En effectuant cette relance, soyez toujours :
  • Courtois, même si le retard est grand (vous ignorez ce qui se passe dans l'entreprise et le retard peut être légitime)
  • Préparez vos arguments sur papier si vous téléphonez.
  • Ne dites jamais qu'il vous faut une réponse avant le... Les recruteurs n'aiment pas les revendications... Dites plutôt que vous avez d'autres contacts, mais que la préférence irait à son entreprise.
  • Ne refaites surtout pas un deuxième entretien au téléphone.
publié sur http://www.aide-emploi.net

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

Copyright © 2011 advertising and marketing tools | Design by Kenga Ads-template